gallery/fdv
gallery/logo rond

PRINCIPES DU TERRARIUM POUR PLANTES

Les forêts de verre sont des espaces définis de verre, qui peuvent être soit complètement fermés , soit semi-ouverts (notamment pour les succulentes), et dans lesquels évolue un éco-système à part entière, qui continue de se développer dans le temps.
Il est en général composé de plantes tropicales (pour les terrariums fermés) car ces végétaux apprécient des températures constantes supérieures à 18° et un fort taux d'humidité. Ne soyez donc pas surpris si vos plantes ont une croissance dynamique. Elles se plaisent énormément dans ces milieux, souvent bien plus qu'à l'air libre et plus sec de nos maisons. C'est à vous de choisir si vous les laissez évoluer librement ou si vous les taillez au fur et à mesure.


L'entretien d'un terrarium est facile, idéal pour les personnes qui ne souhaitent pas fournir de soins constants. Quelques règles simples vous permettront de veiller à la bonne santé de vos forêts de verre :
-  Pas de lumière directe, car le verre provoque un effet de loupe avec les rayons du soleil.  Choisissez un endroit lumineux mais protégé.

-  Laissez vos terrariums respirer et ouvrez les si vous observez trop de condensation sur les parois.

-  Arrosez quelques fois dans l'année (4 à 6 fois), notamment la mousse si vous voyez qu'elle commence à ternir, car elle adore plus que toute autre plante l'humidité.

-  Et enfin, ne jamais, jamais leur donner à manger après minuit!
 

Partant de l'idée que chaque terrarium doit être unique, les différents éléments qui constituent les forêts de verre sont sélectionnés avec soin :

Les variétés de mousses sont 100% naturelles. Elles proviennent pour moitié des forêts environnantes. Elles sont choisies avec soin, en fonction de leur forme et de leur structure, sur des pierres disposées à cet effet et je resème les spores par effritement au fur et à mesure, de façon à ne pas perturber l'éco-système végétal en place. Les mousses boules (Leucobryum glaucum) quant à elles,  sont fournies par un producteur local vosgien.
 

Les morceaux de bois sont méticuleusement sélectionnés en forêt puis nettoyés, et enfin traités naturellement avec du vinaigre blanc et de l'eau bouillante pour éliminer toutes traces de bactéries.

 

Les pierres sont ramassées spécifiquement en fonction du terrarium crée, ou travaillées à partir de blocs d'ardoises.

 

Les plantes sont la plupart du temps issues de mes propres bouturages, sauf pour les espèces qui ne le permettent pas, comme les Ficus Retusa ou Ginseng.

 

Les contenants sont issus des filières de recyclage, (100% recyclé pour le neuf) ou de trouvailles lors de brocantes.

AU COUVERCLE 
FAIT MAIN

Au final, vous adopterez une forêt de verre unique, avec un nom unique, bien éloignée des produits standardisés que l'on peut trouver dans les jardineries ou grandes surfaces. Vous en trouverez de toute taille, dans tout type de contenants. Certains sont équipés de capteurs solaires qui se rechargent naturellement à la lumière du jour et s'allument automatiquement la nuit, d'autres sont minimalistes, et d'autres possèdent plus de 5 plantes à l'intérieur. Il ne vous reste qu'à faire votre choix parmi notre gamme renouvelée régulièrement.
 

POUR DEs TERRARIUMS UNIQUES

DES ELEMENTS 
CHOISIS AVEC SOIN

Après avoir testé plusieurs types de couvercles, du plastique au liège, j'ai décidé de les confectionner moi même à partir d'essences de bois partiellement hydrophuges, réputées pour leur bonne résistance à l'humidité. Je réalise donc des rondelles de bois sur mesure, en fonction du terrarium, puis je le traite avec de l'huile de lin qui permet d'accroître leur protection et leur longévité, et de faire ressortir les contrastes de couleurs et les tanins. Depuis septembre la plupart de mes couvercles sont réalisés par Christian & Anita Rebours, des tourneurs sur bois du village de Lorry-lès-Metz. Ils possèdent maintenant un double étage, pour une étanchéité accrue.


Chaque rondelle de bois est ensuite gravée à la main de plusieurs branchages caractéristiques de notre fabrique de terrariums.